Archives de Lacanau

Of(f) Montreal

Posted in Surf Session with tags on 8 septembre 2013 by Olivier
lacanau_080913

(c) Surf Report

Après une semaine Montréalaise pleine d’émotion (je ne reviendrai pas là dessus ici), une mise à l’eau était essentielle. Et ça tombe bien puisque les conditions étaient plutôt très satisfaisantes ! Du coup, avec Lancelot on s’est tapé une bonne tranche de glissades, lui en mode Lotus et moi avec la Uncle. Si le petiot était réticent à l’idée de chevaucher le single, il a rapidement changé d’avis vu le nombre de ride que le bougre s’est payé…

Rien trouvé de mieux pour décrire le mood dans lequel je suis depuis mon retour… 

Been Too Long

Posted in Fun, video with tags , , , , on 14 avril 2013 by Olivier

Sun. Beach. Family. Surfing. So good.

(and a first attempt to realize a set of timelapses)

Fat is good when:

Posted in Surf Session with tags on 25 janvier 2013 by Olivier

fat

  • you face a fat and clean 7ft swell
  • you are alone in front of these marvelous A-frames
  • you drop these beasts with a touch of adrenaline
  • you ride some looooong left
  • you can manage some of these f*$%ù£ breath-holding period in a f*$%ù£ dark and cold water

:-)

Uh, and one more thing

Heaven

Posted in Dream, Surf Session with tags on 12 décembre 2012 by Olivier

lac_perfect_1212

Bon je ne vais pas faire mon Calimero, mais j’ai une vie foutrement compliquée. Toujours entre deux villes, entre deux trains, voire, de temps en temps, entre deux pays. Alors quand un mardi, alors que je suis sur un symposium fort sympathique, je vois à tout hasard que, sans rire, les conditions du coin affichent un mode onbalancetouteslesétoilesqu’onaenstock, et bien mon sang ne fait qu’un tour. Et du coup ça vire au mode Snatch direct : lever à 0500 pour foncer à la gare et chopper le premier départ qui se présente, bosser à donf pendant le mode offline imposé par le TGV, régler à toute berzingue les affaires courantes en arrivant, charger le transporteur de troupe en emportant un quignon de pain, se gaver comme un malade au pic dans des conditions balinaises (et pas avec le quignon de pain, j’insiste bien), revenir ventre à terre pour régler (encore) les affaires courantes… et se préparer à passer une nuit blanche pour rattraper tout le bordel des affaires courantes qui s’empilent. Pas grave, là, j’ai l’image d’une droite IN-TER-MI-NA-BLE et parfaite gravée dans les neurones. Wizzzzz

Et pour le titre du post (je vais peut être en faire une habitude tiens)

Same player shoot again

Posted in Surf Session with tags on 27 décembre 2011 by Olivier

La même qu’hier, tout pareil. Glassy, soutenu, parfait. Mais cette fois, je crois que j’ai pris ma plus belle boite de l’année dans une bombasse de classe internationale. Option grosse washing machine, avec essorage long… :-)

Xmas Gift

Posted in Surf Session with tags , on 26 décembre 2011 by Olivier

La Gironde sait parfois être généreuse (et c’est bien là tout le problème car, du coup, il est toujours aussi difficile de la détester en bloc, de façon brute. Il y a toujours cette petite piqure de rappel qui repousse en permanence l’échéance ultime, la rupture). Bref, je raconte tout ça car aujourd’hui fut sans aucun doute un jour magique dans le coin (et dans pas mal d’autres endroits d’après ce que j’ai pu lire à droite et à gauche). Tout a commencé par quelques échanges sur FB avec Matthieu, et puis rapidement un rendez-vous a été fixé. Direction Lacanau (pas simple et un peu longuet à cause d’une bonne dose de cerveaux Bordelais embrumés. Qui a dit « Comme d’habitude » ?). Cinq minutes avant d’arriver, un sms de Matthieu laissait imaginer l’ambiance : « c’est à tomber par terre« . Une fois sur place, il aura bien fallu se rendre à l’évidence : la magie opérait bel et bien sur Lacanau en ce lundi post Noel. Glassy, soutenu, parfait et glacial pourraient résumer ces deux heures de session hivernale. Et des comme ça, on en redemande. Surtout en Gironde. Et puis ce coucher de soleil…

Lucky? Unlucky!

Posted in Surf Session with tags on 22 novembre 2011 by Olivier

Il y a des jours comme ça. Je m’étais laissé tenter pour une session entre midi et deux. Et pour une fois, absolument tout était en place : des conditions de rêves (un bon gros 1,5m bien gras, je pense), pas de vent, un climat digne du printemps. La totale. Et me voilà donc en train de foncer au pic, la bave aux lèvres. Première vague OK, avec un retour au pic rapidos. Et puis une série arrive, et crac, le leash pété (enfin pas le leash mais le bout de fixation du leash. Et je l’ai bien cherché car celui-ci était bricolé avec une… ficelle de jardinier, robuste mais pas assez face  aux rudesses de l’eau salée). Bref, me voilà à nager dans des séries soutenues pour aller récupérer la Wicked. Après un rapide rafistolage, retour au pic où, une série mastock aura eu raison du bricolage. Re natation, re bricolage et re retour pic. Nouvelle série et même résultat. Là, j’opte pour une solution old school : le leash glissé sous la combi et retour au pic. Oui mais non, car une nouvelle série de fond aura définitivement raison de le Wicked (malgré un cramponnage en règle des rails), propulsée sur 300 m directement… sur la plage. Rooooaaarrrrr…

Du coup, en nageant tout le long de ce retour mouvementé, j’ai eu une délicate pensée pour ces surfeurs des 60’s. Ces mecs allaient affronter des bombasses de classe internationale avec leurs troncs et leurs slips rayés pour tout équipement de base. Sans dec. Respect pour ces gars là… (l’avantage de tout ça ? Punaise, ça fait les épaules).

ps : merci à Allosurf pour la photo du jour.

%d blogueurs aiment cette page :