Archives de job

Toy Story

Posted in Autre, Rien à voir with tags on 27 février 2010 by Olivier

J’ai longtemps hésité avant de publier ce post, et puis c’est un tweet de Peter qui a fini de me décider. Celui-ci évoque une vieille tradition selon laquelle les diplomates britanniques quittant leur poste se lâchaient dans une «lettre d’adieu». Loin de moi de prétendre aux fonctions diplomatiques, malheureusement, mais j’ai donc décidé de sortir de ma réserve coutumière pour expliquer les raisons du départ du job que j’assumais il y a encore quelques mois dans une boîte de « comm’».

Pour ma part, le synopsis du film est banal : un architecte se bat pendant des années pour monter la demeure des proprios et, le jour de l’inauguration, ceux-ci décident de donner les clefs à la décoratrice. Un classique du genre « vu dans une salle près de chez vous ».

Ce motif évident explique à lui seul la raison de mon départ. Mais à celle-ci s’en ajoutent d’autres qui sont sommes toutes assez simples et, sans vouloir être ironique, pourront paraître désormais traditionnelles au point de ne même plus s’en offusquer. Lire la suite

I like this JOB

Posted in video with tags on 25 février 2010 by Olivier

En attendant des conditions plus modestes dans le coin… Cette vidéo déboîte bien tout de même. Le coup des deux mecs dans le tube, mazette, c’est quelque chose ! Je trouve le mode « poursuite » toujours jouissif…

La possibilité d’une île ou l’île de la tentation ?

Posted in Dream, Fun with tags , , on 14 janvier 2009 by Olivier

island

On en rêve tous, l’état du Queensland (Australie) l’a fait ! Un job de rêve, une pure démence, un truc incroyable : garder durant six mois une île de la grande barrière de corail, à raison de 13 000 euros par mois ! Et franchement, le job n’est pas réellement compliqué. Il faut :

– savoir parler anglais
– savoir nager
– savoir entretenir une maison, une piscine, un golf, un blog et des relations (éventuelles) avec la presse

Nous sommes une flopée à nous sentir dignes d’assumer cette lourde responsabilité car le site est totalement overloaded et ne répond plus (déjà plus de 300 000 connexions en quelques heures). Un petit regret filtrant tout de même, le dépositaire de l’annonce n’impose pas de savoir surfer. Dommage compte tenu de la localisation du spot !

Pour ceux qui veulent tenter leur chance, c’est par ici…

%d blogueurs aiment cette page :