Archives de india

India once again

Posted in Dream, Trip with tags , , , , , on 14 avril 2014 by Olivier

Il ne suffit pas plus d’une blague sur Facebook pour remettre la machine Indienne en route. Avec encore une fois une grosse envie de tester les spots locaux, et ce malgré les sombres avertissements que j’ai reçu sur ce blog suite à la petite enquête sur Minicoy

Pour avoir un peu testé les vagues de la côte ouest (sans surf), et plus particulièrement Vakala, où j’ai bien failli perdre ma moitié dans un shorebreak plutôt destructeur, cette fois-ci je jetterais volontiers mon dévolu sur Kovalam. Et merci Julien (qui se reconnaîtra) pour la proposition d’hébergement ! ;-)

India. Again. And again.

Posted in Dream, Trip, video with tags , , on 24 octobre 2013 by Olivier

Je dois bien avouer qu’il est souvent question de l’Inde dans ce blog. Certainement parce que j’ai eu la chance de poser plusieurs fois les pieds dans ce pays, et qu’à chaque fois j’ai eu le droit à quelques bonnes secousses mentales (et même certaines fois physiques), avec pour résultantes des séquelles tenaces. Mais aussi parce que l’Inde, avec ses milliers de kilomètres de côtes, dispose d’un vrai potentiel pour l’organisation de surfaris envapés.

Bref, je suis tombé sur cette association qui prone le surf, bien sûr, mais pour les filles un peu partout sur la planète. Et qui porte des valeurs plutôt séduisantes. D’où la vidéo de cette plus que charmante personne indienne (qui me paraissait donc un prétexte parfait pour parler encore une fois de l’Inde).

Our mission is to elevate the historical significance of trailblazing female surfers, and to connect them with resources and support (and each other!) so they can continue making waves of change in their communities now and for generations to come. Brown Girl Surf TM envisions a world in which female surfers are connected, collaborative, and engaged in using surfing as a force for personal empowerment and positive social change.

Plutôt cool non ? (Même si le site semble directement ressorti des archives « net 90’s »).

Mother India, Father Surf

Posted in Dream, Trip, video with tags , , , , , , on 13 février 2012 by Olivier

En cette période de grand froid et de grandes incertitudes, il y a encore une part pour le rêve. Et pas qu’un peu puisque nous voici reparti dans cet « indian mood » qui taraude certains d’entres nous depuis un petit moment. Surtout après l’épisode Minicoy, et les envies de trip qui se sont cristallisées autour de l’Inde. D’abord parce que ce pays constitue encore un réservoir d’aventure à part entière. Je dis ça d’expérience (petite) et parce que cela semble toujours le cas pour certains de mes camarades (voir ici, par exemple). Ensuite, parce que l’on parle encore assez peu du surf en Inde, même si on a tous en tête les images de Castle In The Sky et de Rasta, justement point de départ de l’effervescence indienne sur ce blog. Bref, voici un film qui va confirmer cet engouement. 2600 Km de trip, 9 spots pleins de charme, 11 watermen locaux et la magie indienne à plein : voici en substance la promesse de Mother India, Father Surf, road movie poussiéreux et aquatique mené bon train par Kévin Perrée (que je ne connais pas encore… mais si un jour tu as besoin d’un porteur de serviettes, tu sais où t’adresser). Je ne cache pas que je suis très impatient de voir ce 52 minutes et de plonger dans quelques souvenirs inoubliables du sous continent indien.

Ce post est en quelques sortes dédicacé à un autre Olivier, qui se reconnaitra.

Road trip to Kerala

Posted in Dream, Trip with tags , on 21 janvier 2011 by Olivier

« London ad exec Tom Birmingham set off in November in search of adventure on the Southwest Indian coastline. »… Voici comment débute un papier paru il y a peu dans Drift. Et, aussi incroyable que ça puisse paraître, voilà donc notre histoire indienne qui continue au travers de l’expérience de Tom Birmingham, auteur de l’article en question, et qui, sans dévoiler les mystères du trip, laisse entendre que le surf indien existe bel et bien. Pour les amateurs d’aventures non balisées, of course. Ah, La Morris, les falaises de Varkala, les rickshaws, les côcoteraies : que des bons souvenirs.

Et du coup je fais un peu de pub pour un autre surfari

 

Found it? Minicoy?

Posted in Dream, Ze Spot with tags , on 9 janvier 2011 by Olivier

Cette histoire indienne me taraude. Du coup, après quelques réflexions, j’ai un peu creusé la chose. Et je comprends mieux ce que nos amis indiens veulent dire désormais (et j’en profite pour revenir sr ce que je disais dans mon post ce matin) :

It is a 15 to 20 hour boat ride from India to secret spot, so the transportation to our guests, who will be on this surf tour will have a designated berth in an A/C cabin with attached bath room on the boat. Food on the boat is also covered with transportation cost to the secret spot.

Sur cette base, je me suis souvenu d’un voyage en bateau entre Mumbaï et Goa, soit environ 400 km que nous avions parcouru en une grosse quinzaine d’heures. Mes recherches se sont donc focalisées sur un rayon similaire à partir de la côté Sud Ouest, car potentiellement beaucoup plus porteuse en terme de surf. Ceci m’a conduit entre le nord des Maldives et le sud de l’archipel îlien de Lakshadweep se trouvant au niveau de Kochi. Et là, je suis tombé sur l’île de Minicoy, ses eaux turquoises et son pier traversé par une sublime et longue droite…

Bouddha (and business) surfin’

Posted in Dream, Trip, video with tags , , , on 9 janvier 2011 by Olivier

Mouvements indiens. Je pensais bien m’arrêter là dans la série mais pas plus tard qu’hier soir, je reçois un commentaire assez drôle au sujet de la vidéo de David « rasta » Rastovich surfant une magnifique vague indienne sur un spot « inconnu ». Et il semblerait que ce spot (et cette vidéo) soit un moteur de business assez opportuniste pour le surf business indien puisque le commentaire fait clairement la promotion d’un surfari à l’indienne, le désormais « famous rasta secret spot » faisant partie du bundle moyennant une petite surcharge financière… Celle-ci serait due à un trajet en bateau de 15 heures, et franchement, on se demande bien pourquoi. Bref, tout ça pour revenir à nos déambulations indiennes prouve bel et bien que le surf indien n’est pas dépourvue de belles choses. Et comment pourrait-il en être autrement avec autant de kilomètres de côtes, hein ?

En regardant l’image d’ouverture de ce post (et en consultant le site de mes amis indiens businessmen) on s’aperçoit qu’effectivement il y a de quoi faire, notamment dans la partie extrême Sud Est du pays… que je ne connais pas (occasion #1) ! On remarque aussi un certain potentiel entre Goa et Mangalore. Ce qui tombe plutôt pile-poil (occasion #2) car cet axe côtier permet également de rejoindre un site fabuleux dont je rêve depuis des années : Hampi, sans doute un des sites les plus majestueux du sous continent.

Mais le fantasme indien ne s’arrêta pas là puisque la « synthèse » fait désormais aussi partie du paysage avec une expérience qui semble fonctionner à Kovalam. On parle ici, d’une vague restructurée grâce à l’installation d’un reef artificiel (occasion #3). Et pour connaître un petit peu ce coin là, ce n’est vraisemblablement pas pour le plaisir des autochtones dont la seule préoccupation est, pour le moment, de se nourrir convenablement. Maintenant, si le surf business permet de changer la donne…

Another Indian Dream

Posted in Dream, Trip, Ze Spot with tags , , , , on 5 janvier 2011 by Olivier

Dans mon post précédent, Joss évoquait l’incroyable potentiel de l’Inde en terme de surf et les envies multiples de nombre d’entre nous d’aller fouiller les longues côtes de ce pays. En ce qui me concerne, je ne suis pas un spécialiste de l’Inde mais j’ai eu l’occasion d’y passer un peu de temps. Question côtes, j’ai pu mesurer quelques aspects marins. Au sud de Madras (enfin maintenant Chennaï), rien de bien excitant pour ce que j’en sais (hormis le délicieux village de Mahabalipuram). Idem vers Goa, et puis de toute façon, compte tenu du passage depuis des dizaines d’années, ça se saurait. En revanche, du coté des backwaters du Sud, en gros entre Cochin (Kochi) et Trivandrum : je confirme qu’il y a de quoi creuser. Notamment autour de Varkkalla, charmante petite “station balnéaire” légèrement freaky style où les rouleaux sont plus que costauds. Ma douce, qui a bien failli passer l’arme à gauche après un matraquage dans un shore break soutenu, pourra en témoigner. En tout cas, aller sonder une fois encore cette côte fabuleuse me tente bien en y repensant. Expédition en vue ?

%d blogueurs aiment cette page :