Remain in Light


J’adore les discussions. On sait à peu près où on commence et jamais où on fini. La dernière, cette nuit avec la fillote « canadienne », aura commencé par la photo pour finir sur la musique des 80s, avec pour corollaire l’argument d’une certaine vacuité musicale. Il est vrai que les 80s brillent par l’expression d’un certain mauvais goût, fluo et paillettes, mais tout de même ! On y trouve des choses majeures. Fondatrices même. Et là, on arrive à quelque chose qui relève du monument. Enfin pour moi : les Talking Heads. Si les racines de ce groupe sont ancrées dans les 70s, leur album Remain in Light représente le tournant absolu des années 80. Il n’est pas question ici de refaire la critique de cet album hors du commun, d’autres l’ayant fait bien mieux que je ne saurais jamais le faire. Et du coup, je reviens toujours à ce concert filmé à Rome, qui marque bien la folie de ce qu’on pouvait voir sur scène à l’époque, et qui est fortement marqué par la présence d’Adrian Belew en front (qui à la même époque est aussi pilote en chef de King Crimson)  et celle de Brian Eno en back. Fulgurant. Définitivement, les albums de TH resteront sans aucun doute dans la pile de ceux qui restent à portée de mes mains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :