Archive pour mars, 2013

Magic Rebirth

Posted in Matos with tags , , , , , , on 30 mars 2013 by Olivier

Image

Cette Bing, je l’aime. Et quand cette histoire brumeuse m’est tombée sur la tête, une certaine dose d’agacement, et là je parle poliment bien sur, m’a tout de suite embrumée l’esprit. Alors j’ai cherché, fouillé et questionné pour identifier qui pourrait opérer la belle. L’idée était simple : opération de magie ! C’est finalement Vincent, de More&Less, qui m’a orienté vers Notox, et plus particulièrement les mains en or de Laurent Dabat.

Livrée il y a trois semaines (encore merci Vincent), je suis donc allé récupérer la Lotus hier, avec un léger fond d’appréhension. Entrée chez Notox, présentation et arrivée de la Lotus. Je vais être franc : je n’y ai pas cru. Je suis resté littéralement sans voix devant le travail accompli. Purement exceptionnel. Premier constat : les multiples traces et pets ont tout simplement disparu. De ce côté, la Lotus est revenue à son état d’origine. Le Big hit maintenant. Je n’étais absolument pas certain de pourvoir conserver la partie logo, qui, manque de bol, avait constitué la principale zone d’impact. Là encore, le travail est juste hallucinant puisque non seulement le logo est encore en place, mais en plus il est quasiment à l’identique. Seule une lègre décoloration grise reste visible (mais qui finalement n’est pas sans charme et constitue, de fait, un tatouage antivol absolu, la publication de ce post faisant foi. Hein ?). Pour finir, le dernier impact, plus profond lui, reste étrangement celui qui reste le plus « visible ». Et encore…

Exceptionnel, je vous dis.

Donc encore un merci gigantesque à Arnaud « Shokola », Laurent, Olivier, Vincent et Notox sans qui la renaissance de cette Lotus (dont le codename mérite amplement celui de Phoenix) n’aurait été possible.

 

Avant | Après

Flashy fin

Posted in Matos with tags , , , on 30 mars 2013 by Olivier

weber

La Uncle Buck me semble être une planche finalement bien technique. Mon problème était principalement de faire pivoter la chose après le take off, ce sans doute à cause d’une dérive old school un peu massive. J’ai donc opté pour une Dewey Weber « Hatchet » de 10,5 originellement conçue en 1965. En théorie, avec une embase relativement réduite, elle devrait donc permettre de « pivoter dans un mouchoir de poche » (comme me l’a gentiment confirmé stb) tout en gardant du contrôle en mode noseriding. Ca, j’en parlerai lorsque j’aurai progressé sur ce point…

Charming

Posted in Trip, video with tags , on 14 mars 2013 by Olivier

Et pourquoi pas, même si le « I was in an overheating and overcrowded Biarritz last summer when… » est un peu extrême. J’ai entendu tellement de bonnes choses au sujet de ce pays que, ma foi, je l’ajouterais bien à ma wishlist. Cailloux, eau froide, pics solitaires. Je vote pour.

%d blogueurs aiment cette page :