Archives de septembre, 2012

Royal Barrique 2012

Posted in Compet, Event with tags , on 25 septembre 2012 by Olivier

C’est parti depuis le début du mois pour la cinquième édition de la Royale Barrique, compet qui ne vise QUE des tubes. Et nous voilà partis pour une waiting period de trois mois. Période qui a bien falli être écourtée grâce à de jolies conditions le WE dernier… Bon, il m’est d’avis que la Barrique ne se tiendra pas ce week end pour cause d’embouteillage médiatique : avec le Duct Tape d’un côté (Biarritz) et le Quik Pro de l’autre (Seignosse), ça risque d’être un poil compliqué. Encore que, si les conditions sont favorables…

Allez, pour tous les détails, c’est par là que ça se passe. :-)

Five more days

Posted in Compet, Event, longboard with tags , on 23 septembre 2012 by Olivier

Cette jolie vidéo me fait trépigner. Plus que cinq jours avant le Duct Tape de Joel Tudor à Biarritz, un meeting pour les adorateurs de longboard. Même si les Avec des prévisions qui semblent pour l’instant adaptées aux crevettes soutenues, il y a fort à parier que le spectacle sera au rendez-vous. Comment il pourrait en être autrement avec la brochette de fous (et maîtres) de la glisse qui sera concentrée sur le spot de la côte des Basques, hein ? Et nous, de notre côté, on se trouvera toujours quelques spots pour tenter de les imiter…

Full report en vue dans une dizaine de jours pour ceux qui auront manqué la chose.

ps : au programme : Alex Knost, Robbie Kegel, Tyler Warren, Ryan Burch, James Parry, Chad Marshall, Justin Quintal, Harrison Roach, Lucas Dirkse, Jared Mell, Clovis Donizetti, JJ Wessels, Tanner Prairie, Andy Nieblas, Troy Elmore…

ps2 : Frank, finalement, je descends vendredi soir. On se chope samedi quand tu arrives ? Arnaud, si tu as des dispos, je suis preneur pour une sortie avec la team de cet été… :-)

Et un petit goodies pour la fin (thx Frank once again)

This green thing

Posted in longboard, report, Surf Session with tags , on 22 septembre 2012 by Olivier

On pouvait y croire. Même avec une houle ayant fondue comme neige au soleil. En ayant vu les photos de Bisca hier, j’étais parti pour les Landes nord, et puis en cours de route je me suis dit q’un trip au lever du soleil sur la presqu’île pouvait s’avérer un choix de choix, un banc très au Sud se faisant particulièrement remarquer pour sa constance. Arrivé sur place, les conditions n’étaient pas aussi favorables qu’imaginées, ce qui a automatiquement occasionné une balade en forêt de deux heures qui s’est soldée par un atterrissage hasardeux en haut de la dune, quelque part au milieu de la presqu’île. Et avec pour conséquence le plaisir rare d’un bain en mode Adam, solitaire à un point robinsonnesque.

Et puis le miracle s’est produit avec la découverte un peu plus loin du Truc Vert, un spot où je n’avais jamais mis les ailerons. Et ma foi, deux bancs glassy et propres étaient là avec seulement quelques surfeurs au pic. Du coup, j’ai pu barboter deux bonnes heures dans des conditions de glissades très honorables en mode Wicked (très loin de cette folie). Absolutely delicious and almost endless summer…

Under and On

Posted in Matos, surfing, Test, video with tags , , on 11 septembre 2012 by Olivier

Comme chaque année, le calendrier est là pour me rappeler que le compteur tourne. C’est son rôle et c’était ce week end. Pour adoucir la chose, ma douce, justement, s’est encore fendue d’un fantastique cadeau : une gopro. Rien que ça ! Du coup, ni une ni deux, nous avons réalisé un premier test malgré des conditions toutes petites néanmoins caribéennes par la température, la transparence et la couleur de l’eau. Et bien je peux dire sans trop me mouiller qu’on va franchement se marrer avec la chose en question. Thx again Val.

Let’s dream a little

Posted in video with tags , , , , on 10 septembre 2012 by Olivier

Indonésie. Bali. Alex Knost et le petit single blanc qui ne semble plus le quitter. Un petit côté viellot dans l’image, laissant imaginer une île « vierge », ou du moins celle des 70’s. Une jolie vague (sans doute Canggu) Voilà, il ne m’en faut pas plus pour rêvasser un peu en cette fin de journée.

Vicariously (waiting our turn)

Posted in Dream, Photo, Trip, video with tags , , , on 1 septembre 2012 by Olivier

C’est un mythe. Une quête absolue. Je parle de cette envie récurrente, et pourtant tellement contradictoire, d’accéder temporairement ou non au status de Robison Crusoe. Beaucoup d’aventuriers des temps modernes tentent tous les jours cette expérience. Rien que cette année, un nombre de départs impressionnant aura fleuri dans mon entourage (#1, #2 ou encore les multiples projets d’installation en cours à l’autre bout de la planète), pas toujours dans le but avoué de se transformer en Robinson mais au moins avec l’idée profonde de se perdre.

En pur addict,  je trouve bien sur que la tribu des surfeurs porte plutôt bien la chose en mélangeant assez drôlement (et parfois de façon un peu caricaturale) beatnik generation, babacoolisme, ecololifestylisme et nomadisme. Les pages lointaines ou récentes de cette sous-culture particulière sont déjà bien remplies d’histoires de ce type, comme par exemple avec celle du Doc Paskowitz et de sa famille (que vous croiserez d’ailleurs en fouillant bien dans le blog de la famille Goodwin, que je ne vais pas tarder à évoquer, ou bien ici), ou encore l’opération Kamchatka dont je parlais pas plus tard qu’hier.

Car dans les les faits, l’itinérance semble bien constituer une composante essentielle du code génétique du surfeur (même si certains restent résoluments accrochés à « leur » spot, participant, souvent, à un mouvement de localisme plus qu’absurde). Pour nombre d’entre nous, le fantasme du « petit camion » fonctionne à plein régime, fantasme parfaitement représenté dans le monstre sacré de tout adorateur de glisse aquatique, à savoir le fameux Endless summer de Bruce Brown.

Tout ça pour en venir à la famille Goodwin qui, depuis maintenant un an, a basculé dans un fabuleux nomadisme surfistique (mais pas que). Les premières images du documentaire à paraître son tout simplement belles et retracent l’histoire d’un abandon total. Passant de la découverte de lieux fantastique, bien sûr, à des moments de vie étrangement intimes, comme la naissance d’un membre de la famille… Au finish, cette histoire (bien joliment markettée et enregistrée à grand renfort de moyens tout de même), nous permettra de voyager par procuration dans 40 villes et 15 pays au travers des six continents. C’est pour l’instant via le blog que le voyage virtuel a lieu. Avec à la clef des photographies particulièrement sublimes (Maroc, Pérou, Fidji, Népal, Nouvelle Zélande et j’en passe…). Un vrai délice visuel. Et en ce qui me concerne, la section Tokyoïte m’a définitivement convaincu que je dois absolument mettre les pieds là bas pour un geek surf trip moderniste et du meilleur goût…

Et un grand merci à Sandrine Le Gal pour cette fabuleuse découverte.

%d blogueurs aiment cette page :