The monster is on his way


Le monstre se déplace. Il descend lentement le long de nos côtes depuis quelques jours et génère son lot de houle. Soutenue. Très soutenue. Du coup, le surf est quasiment impraticable (du moins en Gironde).  Du coup, il va y avoir du spectacle. Et du gros puisque l’autre montagne basque, Belharra, devrait se lever pour cette occasion exceptionnelle. Il faut savoir que la big miss est capricieuse puisqu’elle n’apparait qu’une ou deux fois par an, lors de très très grosses dégradations météorologiques. Ce qui est le cas aujourd’hui. Donc si vous trainez sur la corniche mercredi, vous aurez sans doute l’occasion de mesurer toute l’ampleur monstrueuse de la chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :