Sad parenthesis


Je suis resté muet ces derniers jours pour cause de taff, mais aussi parce que le surf girondin me pèse un peu. Régulièrement, les conditions de surf locales s’imposent à moi (nous) et ça file un petit coup de blues au moral. Je repense à toutes ces heures de route pour pas grand chose, et ça me fout le tournis… Dernière frustration en date dimanche dernier avec sur le papier des conditions plus qu’honorable, et dans la réalité une bouillie peu sympathique. PlacardLand comme dirait Stef, qui n’a pas tord. Et donc je vais suivre ses conseils en limitant au strict minimum le surf dans la région, et en organisant plus régulièrement des expéditions vengeresses plus au Sud ou plus au Nord.

Il n’en reste pas moins que mon trip de 300km de dimanche dernier aura constitué une très jolie balade dans la région…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :