C’est l’histoire d’un mec…


… qui regarde les prévisions très optimistes, qui pose un jour de congé pour aller surfer, qui se lève à 5 heures du mat’, qui se tape 180 bornes (aller/retour quand même) et qui doit faire face à des putains de conditions de merde. Inutile de vous préciser qui est le gonze en question et la rage qui l’habite. Très franchement, je me demande très sérieusement quand le surf fonctionne ici. A mon avis presque jamais. Le surf en Gironde, c’est un peu comme ces jolies publicités conçues par des marketeurs pervers (ils le sont tous), même le département que j’ai le malheur d’habiter actuellement a aussi la sienne. En gros, il faut regarder attentivement la petite asterix qui est à côté du bô slogan pour prendre la mesure des conditions rédhibitoires. Et la liste est longue. Trop sans doute. Bon, il ne me reste plus qu’à me porter acquéreur d‘une jolie paire de guts et migrer un peu plus vers le sud. Il est vraiment temps que je quitte c’te ville pourrav moi, je commence à zapper sec là…

Et histoire de fantasmer un max, même si c’est un fake :

x

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :