Un aller retour rapide au Grand Crohot


Vendredi, après une nuit blanche de taff, me voici pris d’un coup de tête pour un coup de surf. Première surprise, entre Bordeaux et Le Grand Crohot le cataclysme Klaus n’est pas aussi dingue que je le pensais. Par endroit, seuls des petits groupes d’arbres sont au sol… Une fois sur place, une grosse houle grasse arrive par séries régulières. Une fois à l’eau, je rame un bonne heure sans rien prendre dans une situation assez classique qui me donne le choix entre un fond qui ne pousse pas des masses ou un shorebeak du genre wouaouuuuu… Bref,  je sors bien fatigué, un peu déçu mais détendu. Reste qu’une nuit blanche avant le surf c’est quand même bof bof…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :