Big blue(s)


Légitimement, il y a des jours où on à le droit d’avoir les boules. Me voici coincé à Paris après un court WE au Pays Basque particulièrement flat. On a eu droit à une session à Parlo avec des séries de 60cm à tout casser… Et là, bing, sur quoi je tombe ce matin : du parlo parfait. Double shit.

Déprime…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :