Cruel skies


Certains d’entre vous le savent : je passe un bonne partie de mon temps à Paris (work is work). Hier, un pôte a eu la délicate attention d’attirer la mienne sur une campagne de pub. « eh, tu as vu tous ces ovales oranges partout ? Ca te crispe pas trop ?« . Heu… si. En effet, depuis deux semaines, à chaque fois que je prend le métro, que je poireaute à un arrêt de bus ou que je rentre à pieds, tous ces ovales ont une fâcheuse tendance à me pousser vers une gentille déprime…

afficheasyjet.jpg

Paris-Biarritz pour 32 euros. Ça fait mal….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :